AccueilRejoignez notre page FacebookTweetez @ProtecCivile !Contactez nousLa chaine YouTube de la Protection Civile Française
Présentation
>> Historique
>> Organigramme
>> Qui sommes-nous ?
>> La F.N.P.C.
Historique de la Protection Civile 87

L'Association Départementale de Protection Civile de la Haute Vienne a été créée le 27 Décembre 1978.

Les membres fondateurs étaient au nombre de 5 :
   - Jean-Claude PESTOURIE
   - Marc MANAIN
   - Michel PERET
   - Raymond ROUGIER
   - Gérard TERRIER


36 ans de Protection Civile ...

   Nous sommes en 1978, Alexandre DUMAS est mort depuis longtemps, et pourtant...
Un groupe de moniteurs de secourisme va nous rejouer "Les Trois Mousquetaires" : il s'agit de Messieurs Marc MANAIN, Michel PERET, Raymond ROUGIER et, dans le rôle de d'ARTAGNAN, un certain Jean-Claude PESTOURIE.

   Venant d'horizons secouristes différents (ASPTT, CRF) ils avaient en commun un esprit critique et une volonté de progresser. Alors même que le secourisme s'était éloigné du monde médical, ils avaient tous les quatre perçu que renouer avec cette proximité pouvait à la fois permettre de répondre aux questions qu'ils se posaient et les faire côtoyer des techniques de sauvetage moderne de façon à progresser.
  C'est ainsi que je vis débarquer nos mousquetaires pour m'embrigader !
  Ils réussirent à me convaincre et nous déposâmes en préfecture les statuts de l'ADPC 87, affiliée à la F.N.P.C.
  Jeune médecin anesthésiste réanimateur, ayant participé à la création récente du SAMU 87, ils pensaient sans doute que je pourrais avec eux, apporter un souffle novateur dans le secourisme Limousin. C'est ce qui fut fait.
  Pour avoir des bases solides, nous nous sommes cantonnés dans un premier temps uniquement à l'enseignement du secourisme. Fini les cours où certains moniteurs d'une grande association enseignaient qu'un des organes essentiels du thorax était... le rein !

   Soucieux de garder des relations conviviales avec les autres organismes qui enseignaient et pratiquaient le secourisme, j'entrepris avec Monsieur Michel PERET de rencontrer les deux présidents des associations concernées : l'ASPTT et la CRF. Quelle ne fut pas notre surprise, lors de notre entretien avec l'une d'entre elles, de nous entendre poser la question suivante en préambule à toute discussion : "Avez-vous l'intention de vendre des calendriers en fin d'année ?" Nous étions assis, heureusement !
  Après avoir croisé nos regards, quelque peu surpris et amusés, j'assurais nos interlocuteurs que telle n'était pas notre intention, ce qui sembla les conforter définitivement sur le peu de sérieux à accorder à notre entreprise.

   Deux ans plus tard, grâce à une efficace collaboration avec le CHU de Limoges et la mise à dispositions des locaux et des moyens (en particulier vidéo) de l'institut paramédical, nous étions les seuls habilités à la formation en Région Limousin des Moniteurs Nationaux de Secourisme, ce dont profitèrent, outre bien évidemment prioritairement les secouristes de l'ADPC 87, nos amis Sapeurs-Pompiers (l'obtention du Monitorat étant obligatoire pour devenir officier) et policiers.

   L'ADPC 87 grandit rapidement et devint synonyme de sérieux. Nous travaillâmes essentiellement avec le secteur public : Education Nationale, Sécurité Sociale, Police Nationale,... et bien évidemment le CHU de Limoges. De nombreux médecins anesthésistes nous prêtèrent leur concours : les Docteurs PEZE, BERTRAND, MATHE, TEXIER, LEGROS, LANSADE, SARDIN... et bien d'autres.
  Les techniques modernes étaient enseignées : matelas coquille, relevage en extension, retrait du casque de moto, massage cardiaque... Cela peut, aujourd'hui, vous paraître une évidence ; nous étions pourtant alors des précurseurs.

   Nous grandîmes encore et nous nous fîmes reconnaitre au plan régional puis national, ce qui aboutit en 2005 à notre entrée au sein du Comité Directeur de la FNPC, grâce à l'amicale insistance de mon ami le Professeur Louis LARENG, fondateur de la FNPC.

   Des souvenirs à l'ADPC 87 j'en ai de nombreux.
  J'y ai d'abord rencontré des gens chaleureux qui ont beaucoup donné et avec lesquels, j'ai beaucoup partagé. Je n'en citerai aucune ni aucun, de peur d'en oublier, mais elles, ils se reconnaîtront. Queqlues-uns nous ont hélas quitté trop tôt et sont passés à ce que certains appellent l'Orient éternel. Nous les avons entourés de nos pensées et de notre affection.
  D'autres ont quitté librement l'association pour des raisons personnelles. Je ne les ai pas oublié.
  Nous avons aussi eu, comme l'ADPC 87 est une association de jeunes, des mariages et des naissances : ce sont là d'heureux souvenirs.
  Dans ce chapitre des évènements heureux, je citerai aussi, pêle-mêle, la célébration des 25 ans de l'association, les postes de secours (comme la Limousine, Les Gendarmes et les Voleurs de Temps...) pour leur organisation sans faille et les interventions de terrain (Ah les concerts au Palais des Sports de Beaublanc...) les congrès de la FNPC, les examens de secourisme aujourd'hui disparus avec leurs repas conviviaux, dans les locaux que nous louions à l'hôpital Chastaingt, repas qui comblaient ceux qui étaient reçus et consolaient ceux qui ne l'étaient pas.
  M'ont marqué aussi, l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, notre distribution de porcelaine de Limoges aux sinistrés et, bien évidemment le tsunami du sud-est asiatique et le tremblement de terre en Haïti.

   Les images défilent et les années aussi. 36 ans ont passé. La relève est assurée ; une nouvelle impulsion est donnée. Ainsi va la vie.
  J'ai fait partie de ceux qui ont porté l'ADPC 87 sur les fonts baptismaux ; je suis fier que le bébé d'alors soit devenu un adulte plein de force et de vigueur. Je lui souhaite une longue vie au service de nos concitoyens et je souhaite à chacune et chacun d'entre vous de trouver en son sein les valeurs humanistes que nous défendons depuis la création et que vous continuerez à défendre.
  Je vous adresse à toutes et à tous mes chaleureux remerciements pour votre action et vous assure de toute mon affection.

Mr Le Dr Gérard TERRIER,
Ancien Président de l'ADPC 87


Quelques photos des débuts






Aujourd'hui

   Elle est affiliée à la Fédération Nationale de Protection Civile : reconnue d'utilité publique par le décret du 14 Novembre 1969 et l'arrêté du 15 Octobre 1996, agréée de Sécurité Civile par arrêté du 30 Aout 2006, publié au Journal Officiel du 3 Septembre 2006.

En 2016, la Protection Civile 87 regroupe un peu plus d'une centaine de bénévoles.








Mentions légales
Espace membres
E-protec
Plan du site